Qualité

La fabrication 

L’idée est là, l’atelier va lui donner vie. Il s’agit de concilier les envies, l’imaginaire, et les contraintes de la matière : le cuir, matériau organique, requiert patience et sensibilité pour être apprivoisé. La conception d’un sac va au-delà du simple assemblage.
C’est une maturation, processus lent et complexe, durant lequel l’objet révèle sa personnalité 
Avant que vous ne teniez un sac Maison Charoussas contre vous, il aura fallu une succession de gestes précis et attentionnés, de la minutie de la couture à l’application manuelle de gomme arabique sur les tranches. 
Chaque sac est unique. 
Chaque réalisation est numérotée. 
 

photo : Damien Luas                   crédit photo : Damien Luas

Inspirations 

La collection Maison Charoussas s’inspire des sacs de métiers.
Pour répondre aux exigences des professionnels du bâtiment, le sac utilitaire doit pouvoir faire une chute de dix mètres sans s’endommager, ni s’ouvrir, ni abîmer son contenu. Cette exigence de qualité, Maison Charoussas l’a intégrée dans sa ligne, qui décline et réinterprète avec élégance les sacoches des métiers du bâtiment. 

 

 Photo : Damien Luas                  crédit photo : Damien Luas

 

 

 

La matière 

Chaque produit Maison Charoussas est en cuir pleine fleur. Notre cuir n’est ni traité chimiquement, ni imperméabilisé : il demeure ainsi une matière naturelle et vivante.  La qualité de la peau lui permet d’être montrée nue, non doublée. Authentique, elle est aussi belle à l’endroit qu’à l’envers.  Le tannage végétal, technique ancestrale, délicate et discrète mise en beauté, sublime et préserve la matière.  Mimosa, châtaigne, écorce de chêne et autres végétaux apportent une pigmentation naturelle à la matière, en harmonie avec l’environnement.  Le cuir est une matière vivante, les sacs Maison Charoussas le sont aussi. C’est sous l’influence des éléments naturels que le cuir va évoluer, s’imprégner du soleil, de la pluie, de votre façon de vivre. Avec le temps, le cuir se patine, prend des teintes chaleureuses, et son toucher se fait de plus en plus doux. Votre sac vous appartient chaque jour un peu plus. 

 

        crédit photo : Guillaume Forcade